Hypn – Méthodologie de l’étude terrain

Envoyé par le 8 Oct 2020

Equipe du projet : Elodie Bouthet, Akram Ghaith Sammari, Roméo Leborgne

Problématique

Notre projet se concentre sur l’amélioration de la qualité du sommeil afin de palier au problème de la fatigue journalière chronique.

Notre problématique à travers cette étude terrain est donc de déterminer les facteurs principaux induisant cette fatigue. Une fois ces facteurs mis au clair, il nous faudra creuser pour trouver leurs causes.

Exemple potentiel :

Un fois cette hiérarchie déterminée et clarifiée, il nous faudra choisir sur quel facteur et quelle cause agir pour diminuer la fatigue journalière. Ce choix devra évidemment se faire sur la base des informations recueillies lors de l’enquête terrain. 

Hypothèses

Bien que l’enquête terrain soit indispensable afin de confirmer ou d’infirmer n’importe quelle hypothèse, notre travail préalable d’état de l’art et de recherches bibliographiques, ainsi que nos connaissances personnelles, nous ont permis d’établir une liste de causes et de facteurs potentiels.

Facteurs potentiels : 

  • Troubles du sommeil
  • Mauvaise qualité de sommeil
  • Mauvaise quantité de sommeil

Causes potentielles : 

  • Exposition à la lumière bleue le soir
  • Stimulation cognitive le soir
  • Stimulation physique le soir
  • Stress / Charge mentale
  • Apnées du sommeil
  • Nuisances sonores (ronflements, bruits ambiants)
  • Nuisances lumineuse
  • Nuisances physiques (mouvements, chutes, matelas, …)
  • Nuisances physiologiques (maladies, douleurs, …)
  • Mauvaise gestion des cycles du sommeil (réveil en phase profonde)
  • Prise de produits stimulants (caféine, théine, alcool, drogue, …)

Entretiens prévus

Utilisateurs

Notre sujet restant pour l’instant très large, nous ne pouvons pas cibler de personnes ou de groupes de personnes précises. Ainsi, pour notre première volée d’entretiens sur le terrain, nous souhaitons nous entretenir avec un grand nombre de personnes de tous genres, en notant scrupuleusement les caractéristiques de chaque, afin de pouvoir par la suite recouper les informations et y discerner un pattern. Nous avons donc établi une liste non exhaustive des caractéristiques que nous allons surveiller lors des entretiens afin d’établir des profils types d’utilisateurs :

  • Sexe
  • Âge
  • Activité professionnelle/personnelle
  • Situation familiale/amoureuse
  • Habitudes de vie
  • Etat de santé

Afin d’avoir des réponses pertinentes, nous avons tout de même imaginé un squelette d’entretien qualitatif semi-directif qui nous servira de trame lors d’études terrain en micro-trottoir. En cette période d’épidémie et de mauvais temps, nous allons nous diriger vers des lieux passants comme l’entrée d’un centre commercial ou la sortie des écoles afin de recueillir un maximum d’interviews différentes. 

Squelette d’entretien qualitatif :

  1. Se présenter : Élèves à IMT Atlantique, dans le cadre d’un projet de recherche sur l’influence des habitudes de vie sur la qualité du sommeil des … (en fonction de la personne)
  2. Rassurer la personne : Il n’y a pas de bonnes réponses, juste une enquête honnête et sans jugement
  3. Noter les informations sur la personne : nom, âge, métier, sexe
  4. Lancer la discussion : Pouvez-vous nous décrire votre journée type ? Êtes-vous en forme aujourd’hui ? Et en général ?
  5. Aborder le sujet si nécessaire : Si on dit “sommeil”, vous pensez à quoi ?
  6. Relancer si nécessaire : Quelles sont vos morning/evening routine (semaine/we) ? 
  7. Approfondir si le sujet est abordé par la personne :
    ⇒ Habitudes de vie : alimentation (stimulants : café, thé, alcool, …), sports, siestes, fumeur, fêtard, hobbies, …
    ⇒ Situation familiale : enfants, conjoint(e), sommeil à 2 (ronflements, gestes parasites, …)
    ⇒ Troubles du sommeil (apnée du sommeil, pollution sonore/lumineuse/physique, …)
    ⇒ Utilisation de la technologie : Temps d’écran en journée et le soir, activités stimulantes (réseaux sociaux, vidéos, musiques, lecture)
    ⇒ Autres facteurs : Stress ? Maladies ?

Professionnels et associations

Afin de nous permettre de mieux appréhender et préciser le problème, nous allons prendre contact avec plusieurs entités travaillant dans le domaine du sommeil afin d’avoir des entretiens avec leurs experts :

  • Centre du sommeil à l’hôpital de Brest : Jérémy Lefranc et Emilie Le Cadet
  • Associations de victimes de troubles du sommeil : Réseau morphée, Sommeil et santé, INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), France Insomnie
  • Marchand de literie : Univers du sommeil

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *