CoOCPen – Présentation des personas

Envoyé par le 16 Nov 2020

This entry is part 2 of 6 in the series CoOCPen

Voici les différents personas retenus :

Commentaires sur le choix des personas

Professeurs

Nous avons décidé d’avoir 2 personas types pour les professeurs compte tenu des personnes interrogées lors de l’étude de terrain.

– Tout d’abord des enseignants à l’aise avec les nouvelles technologies, à l’aise avec les outils d’enseignement à distance, qui cherchent des nouvelles solutions pour dispenser leurs cours comme Grégoire. Ce profil ressort par les professeurs de Sésamaths notamment, consortium cherchant à améliorer l’enseignement des mathématiques. Il recherche un moyen de maintenir l’attention des élèves ainsi que leur participation – l’étude a montrée que les professeurs de Sésamaths déplorent une perte de motivation, les élèves n’ont pas de logiciels d’écriture en simultané -, car pour le moment on n’a pas le même niveau de cours qu’en présentiel (ce dont se plaignent les professeurs de Sésamaths). Ce persona est privilégié à des enseignants moins à l’aise avec les ordinateurs notamment et qui pourraient avoir des soucis à utiliser de nouvelles solutions connectées, comme cela a pu ressortir avec les bénévoles de soutien scolaire.

–  Ensuite, des étudiants dans le supérieur qui souhaitent des donner des cours à distance afin de limiter les pertes de temps et d’argent en déplacement, comme Emma. Ce reproche est souvent ressorti au cours de nos entretiens avec des élèves de l’école. Par ailleurs, ils ont commencé à essayer de donner des cours à distance avec le confinement en utilisant des outils qu’ils utilisent au quotidien à l’école comme Zoom ou Google Docs. Par ailleurs l’étude a montré que les élèves avaient du mal ou cherchaient des logiciels pour collaborer avec l’élève et écrire des formules scientifiques facilement.

 

Elève 

Pour le persona de l’élève, on a choisi une personne au lycée dont la motivation tient à des examens à venir, comme Léa. Au cours de l’étude, on a pu voir que les élèves avaient parfois du mal à suivre et étaient plus spectateurs qu’acteurs des cours – observation et élève de 1ère année qui décrit qu’une poignée seulement d’élèves participent via le chat -.

Series Navigation<< CoOCPen – Interactions lors des cours particuliers à distance – recherche et état de l’art du problème choisiCoOCPen – Interactions lors des cours particuliers à distance – Méthodologie de l’enquête terrain >>

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *