Réalisation d’une lampe favorisant l’endormissement par biofeedback

Envoyé par le 27 Juin 2019

Bonjour à tous !

Nous sommes un groupe de 3 étudiants ayant réalisé un projet durant 4 mois.

L’objectif de ce projet était de développer un objet permettant de maximiser la probabilité de succès d’endormissement ou de relaxation de l’utilisateur.  Cet objet doit lui permettre de gagner du temps de sommeil en diminuant le temps mis pour se relaxer et s’endormir.

Cette technologie est déjà présente sur le marché sous le nom de lampe Dodow. Son principe est le suivant : posée à côté du lit, elle diffuse de la lumière bleue qui s’intensifie et s’atténue régulièrement, et de façon imperceptible, de plus en plus lentement. Tel un métronome lumineux, elle ralentit le flux des pensées de l’utilisateur dont le seul rôle est d’essayer de faire coïncider les fluctuations de la lampe et sa respiration. Cependant, elle n’est pas forcément optimisée car la luminosité de la lampe fluctue de la même manière quel que soit l’individu, quel que soit son niveau de relaxation. Elle agit donc de la même manière que la personne soit initialement très calme ou alors très stressée.

Ainsi, l’objectif de ce projet était plus précisément de  développer une technologie de relaxation adaptée à tout type d’individu à partir du modèle de la lampe Dodow.

Il fallait donc développer une lampe dont la luminosité peut fluctuer en fonction de la fréquence cardiaque dans un délai imparti. 

Cette lampe est composée de trois modes de fonctionnement : mode “capteur cardiaque”, mode “manuel”, et mode “sans réglages”.

Le mode “capteur cardiaque” est le mode clé du projet : durant un délai imparti, la fluctuation de la luminosité de la lampe s’adapte à la fréquence cardiaque de l’utilisateur grâce à un capteur.

Le mode “manuel” permet de régler la fluctuation initiale de la luminosité de la lampe. Ensuite, la fluctuation varie automatiquement durant le délai imparti.

Le mode “sans réglages” est un mode semblable au fonctionnement de la lampe Dodow : le rythme de fluctuation de la luminosité est préréglé. La luminosité fluctue ensuite automatiquement durant le délai imparti.

Cette lampe dispose de trois types de boutons. Le premier est un switch, il permet d’allumer ou d’éteindre notre lampe. Le deuxième est un bouton poussoir, il permet de changer le mode d’utilisation. A la mise en route de la lampe, aucun mode n’est défini mais la lampe dispose de trois boutons poussoirs. Chacun d’entre eux permet de mettre en route l’un des modes d’utilisation. Enfin, le dernier bouton est un Slider, il permet de régler le rythme de fluctuation de la luminosité lorsque l’on est dans le mode manuel.

Cette lampe a été développée sous Arduino, vous pourrez donc retrouver le code utilisé ainsi que nos livrables et une vidéo de démonstration dans ce cloud : https://cloud.imt-atlantique.fr/index.php/s/wCQaxKnciQFAGYi

 

L’équipe Codev n°16 : Matthias LE JALLE, Louise DEBUSSCHER et Mathura CHANDRAKUMAR

Un commentaire

  1. Tres interessant!

    J’habite a’ Anvers pour l’instant et j’aimerais bien obtenir votre lampe par courrier, car je souffre de insomnie, d’arythmie cardiaqueet le biofeedback ca m’a toujours interesse’ mais tres mal connu, pas de publicite’ et que je sache, rarement disponible en Belgique. De plus, je ne suis pas nedeerlandophone.Je suis franco-anglophone.
    Je suis aussi potentialement interessee’a’investir de l’argent dans vos projets. Merci en avance de votre reponse.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *