Système d’arrosage automatique

Envoyé par le 9 Juil 2018

Nous sommes deux étudiant à l’IUT (Institut Universitaire de Technologie) et nous avons fait notre stage de fin d’étude à l’IMT Atlantique au sein de Fablab.

nos objectifs du stage :

  • créer des fiches techniques pour plusieurs capteurs utilisés dans le projet.
  • réaliser un système d’arrosage automatique.
  • contrôler le système à distance.

Création du fiche techniques:

Nous avons reçu un colis qui contient « smart plant care Kit »et deux capteurs supplémentaires d’humidité de terre.

Pour voir le contenu du kit, voici le manuel :  http://wiki.seeedstudio.com/Grove_Smart_Plant_Care_Kit/

nous avons tout d’abord créé une fiche technique pour chaque capteur d’humidité de terre (un capteur Grove, GoTronic et DFRobot).

chaque fiche contient les spécifications électroniques, le branchement du capteur sur la carte Arduino UNO et un exemple simple de code.

Le but était de comparait les trois capteurs d’humidité de terre pour choisir le meilleur et de comprendre la fonctionnalité de chaque capteur.

Installation du système:

Ensuite nous avons commencé l’installation d’un système d’arrosage automatique tout d’abord par la création d’une fiche technique pour chaque capteur de système (cliquer ici pour accéder aux fiches techniques).

Exemple: le branchement de capteur humidité de terre

Puis nous avons testé un démo code fournit par Arduino (cliquer ici pour voir le démo code) pour vérifier le bon fonctionnent du système et pour bien comprendre l’algorithme de ce code et afin de créer notre propre code qui respecte les meilleures conditions d’arrosage.

Avant de commencer l’écriture de notre propre code nous avons fait une recherche sur les meilleures conditions d’arrosage pour garder plante en état parfait.

les conditions optimales pour arroser une plante :

• La majorité des plantes doit être uniformément humide, donc elle dépend d’un arrosage régulier.

• Il vaut mieux arroser rarement qu’arroser souvent mais avec peu d’eau.

• Il vaut mieux arroser tard le soir au lieu d’arroser tôt le matin, car l’eau s’évapore moins pendant le soir qu’en pleine journée.

• Il faut garder les feuilles sèches, car des feuilles mouillées devienne en générale des feuilles malades.

• If faut arroser de manière ciblée ce qui signifie que la quantité exacte d’eau atteint les racines.

• Il vaut mieux arroser autant que nécessaire et peu que possible, cela se fait grâce à un système d’arrosage automatique.

Description de l’algorithme du programme:

Un arrosage automatique sera effectué lorsque les mesures nécessaires pour l’arrosage tombent sous un seuil prédéfini respectant la météo autour du système

pour cela nous avons défini les seuils suivants (en considérant que le système sera installé à Brest) :

• Humidité de terre inférieure à 60%

• Humidité de l’air inférieure à 95%

• Température inférieure à 24 °C

• Indice UV inférieur à 2

Cliquer ici pour accéder à notre code.

Contrôle du système à distance:

Notre étape suivante était de créer une application pour faire la connexion entre le système d’arrosage et un portable de système Android afin de contrôler l’arrosage manuellement (l’application a été créé sous « MIT App Inventor 2 ».

La connexion entre le portable et le système d’arrosage se fait grâce au module Bluetooth « HC-05 », Ce module permet d’envoyer les commandes vers le système d’arrosage et de recevoir les mesures venant de ce système et les transmettre vers le portable.(cliquer ici pour accéder à l’application )

Finalement voici une photo de notre produit final.

Voir le manuel pour plus de détails sur le branchement final du système.

Nous avons réussi à créer une fiche technique  pour chaque capteur et installer un système d’arrosage automatique contrôlé  par téléphone via Bluetooth.

 

Réalisé par:

Ali Alkhathami & Khaled Alhowas

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *