Réparation et remise en fonctionnement d’imprimantes 3D

Envoyé par le 28 Juin 2018

Dans le contexte du projet développement du deuxième semestre de la formation d’ingénieur généraliste d’IMT Atlantique, nous avons réparé puis remis en fonctionnement deux imprimantes 3D.

Imprimantes 3D – Projet DEV – FIG S2

Ces imprimantes, commandées par la mairie de Brest, seront installées dans des lieux publiques et à destination du grand public. Ainsi il faut qu’elles soient simples d’utilisation et facilement réparables par un personnel qualifié. Elles ont fait l’objet d’une première tentative de montage il y a plusieurs années, au Fablab de l’école, mais celui-ci n’a jamais été finalisé. Depuis, elles ont été entreposées dans un coin du Fablab, et ont souffert de pillage, les utilisateurs se servant dans ses composants pour leurs activités. Notre projet se place donc dans la lignée de ce qui a été fait précédemment sur ces machines.

Les imprimantes ayant été commandées par la ville de Brest, la mairie est le client du projet. Cependant le Fablab de l’école, et ses responsables, ont été nos interlocuteurs durant le déroulé du projet. Ainsi c’est avec eux que nous avons pu définir dans un premier temps un cahier des charges. Ce document nous a permis de définir clairement les tâches à accomplir.

Nous avons commencé par démonter les deux imprimantes, afin de ne garder que leur ossature. Un inventaire détaillé des pièces présentes à pu être ainsi fait. En parallèle de cette tâche, dès qu’une pièce électronique était jugée défectueuse, nous la réparions, en utilisant le plus possible le matériel déjà existant. Une fois ces deux tâches terminées, nous nous sommes attaqués au remontage d’une première imprimante. Lors de celui-ci, nous nous sommes aperçus que les pièces supportant les moteurs souffraient d’un défaut d’impression conduisant à une déformation de celles-ci. Nous avons donc décidé de les réimprimer en utilisant les imprimantes 3D du Fablab. Cette partie a été la plus longue car nous avons été confrontés à de nombreux problèmes techniques qui nous ont empêchés d’imprimer correctement ces pièces. Nous avons donc décidé de contacter des connaissances à l’EESAB, l’UBO et aux Petits Débrouillards, afin de savoir de leur demander de l’aide sur l’impression de nos pièces. En parallèle, nous avons décidé de remonter entièrement une imprimante avec les pièces défaillantes, dans la mesure du possible, en attendant de pouvoir résoudre nos problèmes. La seconde imprimante a été remontée depuis le début, ossature comprise, afin de permettre la prise de photos pour la documentation que nous avons fourni.

Une vidéo à été réalisée lors du test de l’imprimante remontée. Elle est disponible ici : test_imprimante_3D.

 

Nous nous sommes de plus engagés à rédiger un manuel. Celui-ci a pour but de permettre le montage et la réparation des imprimantes. Nous sommes entre-temps tombés sur une page de wiki suffisamment complète, détaillant pas à pas les étapes du montage pour la version 2.5 des imprimantes Foldarap. Cette page de wiki est disponible sur le site du wikifab. Notre manuel de montage renvoie donc vers cette dernière page. Le reste de son contenu consiste en un inventaire complet des pièces nécessaires aux montage de l’imprimante RepRap FoldaRap 2.5, celui-ci se découpant en deux sous-parties : un inventaire des composants regroupés par catégories et un inventaire sectionné selon les différentes parties de l’imprimante. Les deux sous-inventaires avaient été rédigés en anglais pour être compréhensibles par tous les membres de l’équipe. Seul le deuxième, l’inventaire par parties, a été traduit en français dans sa quasi-totalité. Le reste du document est composé de méthodes que nous avons mises en œuvre lors du montage et de la réparation des imprimantes. Nous les avons pensé utiles pour toute personne novice dans l’utilisation des outils que nous avons pu employer.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *