Ecocard – Etat de l’art

Envoyé par le 4 Nov 2021

This entry is part 1 of 2 in the series Ecocard

Baraton Maxime, Blondel Victor, Czernichow Mila, Reynaud Louis

           Dans un premier temps nous nous sommes penchés sur le problème de la surconsommation d’énergie par les entreprises. Nous avons ensuite privilégié les entreprises de 30 à 50 employés maximum afin de pouvoir déployer une solution plus facilement et de façon moins coûteuse dans un premier temps. Nous avons également centré notre problème sur la consommation d’énergie inutile, c’est-à-dire lorsque des appareils électriques consomment de l’énergie alors qu’ils ne sont pas utilisés. Nous pouvons prendre l’exemple d’un écran d’ordinateur laissé en veille au lieu de l’éteindre correctement. C’est un problème qui touche les patrons de ce type d’entreprise qui souhaitent réduire leur consommation d’énergie pour des raisons budgétaire ou écologique.

 

Afin d’explorer ce problème nous voulions d’abord des preuves de l’existence de ce problème ou du moins de l’existence de consommation inutile d’énergie.

[1] Pour cela nous avons trouvé un grand nombre de chiffres sur le site de l’ADEME, concernant la consommation des appareils en veille mais aussi [2] sur les gestes permettant de réduire la consommation inutile de ces appareils. 

Nous avons ensuite recherché des solutions techniques. [3] Nous avons pensé aux systèmes de carte dans les hôtels : une carte permettant d’alimenter en électricité la chambre d’hôtel et étant donc retirée lorsque le client quitte sa chambre. Nous voulions réaliser la même chose pour les postes de travail : une carte qui centralise la connexion et la déconnexion de tous les équipements électriques du bureau. 

[4] Après un entretien avec un élève de IMT Atlantique nous avons appris l’existence des multiprises maître-esclaves qui représentent une bonne partie de la solution. En effet, de tous les équipements du bureau seul l’ordinateur doit être éteint d’une façon spéciale. Ces multiprises permettent le fonctionnement suivant : lorsque l’ordinateur à été éteint les autres appareils du poste s’éteignent avec lui. Cette prise centralise donc l’alimentation du bureau sur l’état éteint ou allumé de l’ordinateur. [5] La plus grosse tâche reste donc d’éteindre l’ordinateur et de l’allumer de façon centralisée avec la carte.

 

Le prototype serait donc un boîtier, une carte et une multiprise maître-esclave. On connecte l’alimentation de l’ordinateur sur la prise maître et tous les autres équipements sur les prises esclaves. Ensuite le boîtier est connecté à l’ordinateur et il permet de l’éteindre et de l’allumer. Enfin la carte permet d’activer le boîtier : si la  carte est insérée dans le boîtier, l’employé arrive au bureau, on allume l’ordinateur et cela allume les autres équipements. Si l’employé quitte son bureau, il retire la carte ce qui provoque l’arrêt de l’ordinateur puis tous les équipements ne sont plus alimentés. Ainsi aucun équipement ne consomme d’énergie quand l’employé n’est pas à son poste.

 

Bibliographie

 

[1]

« Le saviez-vous ? », ADEME. https://www.ademe.fr/entreprises-monde-agricole/performance-energetique-energies-renouvelables/lenergie-bureaux/dossier/equipements-electriques/saviez (consulté le oct. 19, 2021).

[2]

« Matériel informatique : place à la sobriété », Agir pour la transition écologique | ADEME. https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/bureau/numerique/materiel-informatique-place-a-sobriete (consulté le oct. 20, 2021).

 [3]

« Cartes RFID pour les hôtels | Découvrez les cartes-clés de HOTEK ». https://www.hotek.nl/fr/rfid/carte-rfid (consulté le oct. 13, 2021).

[4]

fixit, « Les multiprises avec fonction master / slave », Réparer Facile, nov. 14, 2009. https://www.reparer-facile.fr/actualite/informatique-multiprise-fonction-master-slave/ (consulté le oct. 26, 2021).

[5]

  1. Rédac, « Allumer ou éteindre un PC à distance ». https://www.commentcamarche.net/informatique/windows/1657-allumer-ou-eteindre-un-pc-a-distance/ (consulté le oct. 26, 2021).
Series NavigationEcoCard – Enquêtes et analyse du terrain >>

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *