Le Télétravail, une nouvelle organisation de l’espace – Méthodologie étude terrain

Envoyé par le 14 Oct 2020

Auteurs: Elias Dhouib, François-Louis JAFFRY et Marwen BEN AYED

Partie 2: Méthodologie d’étude terrain

Depuis la crise sanitaire du Covid-19, les entreprises essaient de favoriser le télétravail. Cela a pour avantage de respecter les normes sanitaires imposées, et offrir la possibilité de réduire leurs locaux en faisant alterner les employés sur le même bureau. Cependant, certaines entreprises peinent à planifier les emplois du temps dans cette situation, entre les disponibilités et les exigences de leurs salariés, et recherchent une solution pour les aider à s’organiser.

Ce problème nous est apparu après une discussion avec un membre d’une de nos familles. Cette personne nous a raconté à quel point elle était confrontée à de nombreuses difficultés lors de l’organisation de l’entreprise.

Nous avons donc décidé de poursuivre notre enquête en interviewant des employés en entreprise. Parmi les personnes que nous avons choisi pour notre enquête, il y a des employés qui sont en télétravail partiel, des managers d’équipe et des employés qui sont chargés d’organiser le télétravail. Pour trouver ces personnes, nous avons effectué un travail de recherche parmi les connaissances que nous avons été amenés à rencontrer durant nos précédentes expériences professionnelles. Que ce soit parmi celles-ci ou leurs collègues, nous avons abouti à un échantillon de 10 personnes ayant une position différente par rapport à la problématique. Cela nous permet d’avoir une vision globale de l’éco-système de télétravail, et d’en comprendre les différents enjeux et points de vues. 

Pour récolter ces informations, nous avons choisi un format d’interview classique, c’est-à-dire un entretien personnel avec chacune de ces personnes, en visio-conférence ou en tête à tête selon les disponibilités et préférences de chacun. Nous avons réparti ces interviews entre les trois membres de notre groupe, en faisant l’effort de ne pas faire correspondre un employé avec un membre du groupe qu’il connaissait déjà, pour éviter les risques de subjectivité et de biais durant l’interview et récolter le plus d’informations objectives possibles.

Voici la liste des postes des personnes que nous avons choisies:

  • manager en charge d’une vingtaine de personnes
  • un employé en dessous du manager
  • un employé lambda

A noter que nous choisirons des groupes avec des capacités salariales différentes. Par exemple, un manager d’un grand groupe et un manager d’une plus petite structure.

Pour chacune des interviews, nous avons établi une base de questions destinées à tous les employés, pour sonder leur avis global sur le sujet. Nous avons ensuite conçu des questions adaptées à chaque employé et à son poste, ce qui nous permettra de mieux cerner leurs points de vue personnels.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *