Étude de la limitation des pertes énergétique en résidence : Présentation et explication des personas

Envoyé par le 7 Nov 2019

Présentation et explication des personas

 

Cet article présente les différents personas impliqués dans l’utilisation de notre produit. A chaque persona est associé une explication en lien avec les recherches terrains que nous avons réalisées.

Article rédigé par : Anass BENFATHALLAH, Jean GUILLAUME, Emile LALO, et Eric TOBITT

 

Suite aux différentes données recueillies lors de la recherche terrain et l’état de l’art, des profils “type” d’utilisateurs ont pu être dégagé. Il est intéressant de réaliser ces personas dans l’optique d’identifier les fonctionnalités qui vont servir à l’utilisateur type.

 

Persona n°1:

Explications : 

 

Les différents entretiens passés avec le directeur de la Maisel, nous ont permis d’établir le persona de Didier, quadragénaire et Directeur de résidence étudiante.

Didier n’a pas peur de la technologie. Cela nous donne la possibilité de développer une IHM (Interface Homme-Machine) web ou une application, car Didier est familier de ce genre de technologie. Certes, il reste indispensable que notre interface soit ergonomique pour lui permettre d’accéder rapidement aux informations recherchées. Lors de notre premier entretien avec le responsable de notre résidence étudiante, nous avons  remarqué que celui-ci était déjà assez informé sur les solutions connectées existantes et qu’il a même choisi des systèmes de régulation associés aux radiateurs des espaces communs de certains bâtiments.

Le  problème que le directeur de notre résidence voit aux solutions connectées pour limiter les pertes énergétiques est le prix de ces technologies (premier entretien avec le directeur de notre résidence). D’autant plus que notre résidence voit son budget restreint en ce contexte économique délicat. En particulier, le directeur de notre résidence n’est prêt à accepter une solution que si elle est également rentable économiquement d’après notre deuxième interview. Il va donc falloir réfléchir à une solution pas trop coûteuse à l’installation.

 

Didier est actif et social. Ce sont deux traits indispensables pour relativiser par rapport aux conséquences de la vie étudiante. Il n’a pas volonté de punir les étudiants qui surconsomment mais simplement de les informer. Il sera donc intéressant de proposer une fonctionnalité d’envoi automatisé d’alertes aux étudiants à forte consommation énergétique.

 

Didier, comme beaucoup de directeurs(trices) de résidence a deux enfants : il souhaite laisser à ses enfants une planète en bon état. Ainsi il porte de plus en plus d’attention à sa consommation d’énergie, et limite son usage de la voiture.

De plus cela ne lui laisse qu’un temps limité à investir dans son travail. La solution devra donc être facile d’utilisation, avec une prise en main rapide.

Suite à notre deuxième entretien avec le directeur notre résidence étudiante, nous avons ressenti sa forte volonté de sensibiliser les résidents aux bonnes pratiques de l’économie d’énergie. Ne pouvant implémenter des solutions trop coûteuses, il pense qu’un moyen efficace de sensibilisation des étudiants pourrait être une bonne solution. Ainsi, Didier travaille au fur et à mesure avec ses délégués résidents (ie des élèves responsables de la communication entre les résidents et la Maisel) afin de les rendre conscients des dangers de la surconsommation d’énergie.

 

Persona n°2 : 

Explications:

 

Les questionnaires envoyés aux résidents nous a permis d’établir ce persona. Pour rappel, voici les points importants que nous avons pu identifier grâce à ces questionnaires :

  • Une grande majorité sont sensibles à l’écologie et pensent que des efforts en terme de consommation énergétique sont à faire à la Maisel
  • Seulement une minorité des étudiants sont prêt à payer plus pour réduire leur impact environnemental
  • Une majorité n’est pas favorable de payer pour ce qu’ils consomment. On peut penser que les résidents non favorables pensent consommer en excès ce qui explique qu’ils préfèrent payer un forfait.
  • La majorité des élèves estime à plus de 20 °C la température idéale du logement.

 

Grâce à ces éléments nous avons pu réaliser le persona d’Émile, 23 ans et résident en résidence étudiante.

Émile n’est pas très impliqué dans l’écologie bien qu’il soit concerné par les problèmes environnementaux. Il n’est pas informé sur sa consommation et, par peur de trop consommé, préfère une facturation commune des charges. Cette facturation commune le pousse par moment, à consommer en excès sans se soucier de l’impact environnemental que ca peut avoir. Il va donc être important d’envisager une solution permettant de sensibiliser, d’informer et de motiver les résidents à faire attention à la sur-consommation énergétique.

Dépendant encore de ses parents financièrement, Émile n’est pas prêt à payer pour réduire son impact environnemental. Il faut donc que la solution choisie n’implique pas des coûts trop importants pouvant être traduits par une augmentation  des loyers.

Series Navigation<< Maquettage – Fenêtre connectées

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *